⏱ Temps de lecture : 4 minutes

Bilan 2019 de l’immobilier

Voici les chiffres significatifs de l’année 2019 selon le baromètre LPI-Seloger.

 

L’immobilier parisien

Le prix de l’immobilier parisien dépasse la barre symbolique des 10 000€/m2 avec une fourchette de près de 8 000€ dans le 19ème à plus de 14 000€ dans le 6ème.

 

L’immobilier ancien

Le prix dans l’ancien, tous logements confondus, s’élève à 3 594€/m2 en France avec une fourchette très large. Il faut compter 1056€/m2 à Saint-Etienne et 10 443€/m2 à Paris.

Notons que Lyon a repris le statut de la 2ème ville la plus chère de France avec 4 794€/m2 pour la capitale des Gaules, contre 4 593€/m2 en Gironde.

 

Le dynamisme du marché

Un indicateur pertinent pour évaluer le dynamisme d’un marché immobilier : le délai de vente d’un logement.

En France, il faut entre 90 et 100 jours en moyenne pour vendre un logement, avec de fortes disparités d’une ville à l’autre. Il faut compter 34 jours à Paris contre 116 à Limoges.

La note de conjoncture des notaires de France est aussi une source d’informations importantes.

Les notaires comptabilisent 1 020 000 transactions sur le marché de l’immobilier ancien réalisées sur 12 mois à fin juillet 2019 (+7% sur 1 an). Ainsi, le volume des transactions est supérieur à celui cumulé sur un an le trimestre précédent (984 000 transactions à fin mars).

L’immobilier neuf

Le marché du neuf est également très dynamique. Dans l’attente des chiffres définitifs, les promoteurs devraient avoir réalisé près de 130 000 ventes en 2019. Ainsi, l’année 2019 se positionne dans les meilleures des 25 dernières.

 

La pierre, l’investissement préféré des français

Dans un contexte de manque de visibilité (notamment les retraites) et de volatilité des marchés financiers, l’immobilier reste plus que jamais l’investissement préféré des Français.

Le réseau Century 21 a constaté qu’en 2019, plus d’un achat sur 4 (27,2%) était un investissement locatif. Ainsi, la progression est de 25,3% sur un an.

 

Comment envisager 2020 ?

Un indicateur primordial : le taux des crédits immobiliers.

Selon l’observatoire Crédit Logement/CSA, entre fin 2012 et mi 2019, le taux immobilier moyen, toutes durées confondues, est passé de 3,21% à 1,20% hors assurances.

Pour le moment, la Banque Centrale Européenne ne communique pas sur une remontée de son taux directeur. Ainsi, nous devrions encore avoir de l’argent peu cher dans les prochains mois.

 

Grâce à ces conditions favorables, le volume des transactions dans l’ancien devrait rester a un très haut niveau. Néanmoins, les prix très élevés des marchés tendus connaîtront peut-être un léger repli.

 

Quant à lui, le marché du neuf pourrait connaitre des tensions avec :
✅La raréfaction des fonciers.
✅La réglementation complexe.
L
es recours abusifs contre les permis de construire.
✅La longue durée de réalisation des opérations.

⚠️Les ventes risquent de baisser doublée d’une hausse des prix. ⚠️

______________________________________________________________

Avec la communauté des Corsaires, profitez gratuitement des conseils (valeur locative, prix de vente, etc) des autres membres de la communauté ! ⚓️⛵️

👉 Adhérez à la communauté ! https://app.lescorsaires.immo

Suivez l'actualité des Corsaires !

Vous êtes bien inscrit à la Newsletter des Corsaires !