⏱ Temps de lecture : 5 minutes

Nos 4 conseils pour une bonne relation entre propriétaire bailleur et locataire

 

Du côté du propriétaire bailleur

 

Étape 1 : rencontrer le locataire avant qu’il ne soit locataire !

 

Vous voulez être certain d’avoir un locataire en qui vous pouvez avoir confiance ? Avec qui vous pouvez parler des problèmes existants ? Alors il n’y a pas plus efficace que de rencontrer les candidats locataires vous-même ! Faites les visites de relocation vous-mêmes si c’est possible et rencontrez tous les candidats. Ainsi, vous pourrez vous faire votre propre opinion sur ces derniers, voir avec lesquels vous avez le plus d’affinités, ceux qui vous inspirent le plus confiance, etc. Il n’y a pas plus sûr que votre propre impression !

 

“Et si on ne peut pas faire les visites soi-même ?” Cette situation peut arriver si vous avez investi loin de chez vous et qu’il est compliqué de faire un aller-retour à chaque nouvelle visite.

 

Dans ce cas, deux options s’offrent à vous : confier la tâche à un professionnel de l’immobilier ou rechercher un équipier Corsaire. Le premier vous conseillera probablement le dossier le plus solide. Votre équipier Corsaire est un propriétaire bailleur tout comme vous. Il saura comprendre votre volonté d’un locataire humain et ouvert à l’échange.

 

Alors si vous avez besoin d’un équipier, vous pouvez en chercher un sur notre plateforme. Et si vous voulez plus de détails sur le sujet, rendez-vous dans notre article.

 

⚠️Si vous cherchez un équipier pour réaliser vos visites de relocation, vous devrez en échange rendre le même service à un autre membre Corsaire.

 

💡Ce n’est pas parce qu’un candidat locataire présente un très bon dossier que cela en fait un bon payeur ni un locataire qui prendra soin de votre logement.

 

Étape 2 : offrir un logement décent

 

La seconde étape pour une relation réussie avec votre locataire est naturellement de proposer un logement décent. Il est essentiel que votre logement soit propre, clair et en parfait état. Vous n’auriez pas envie d’emménager dans un bien mal entretenu ? Et bien votre locataire non plus !

 

Si vous proposez votre bien immobilier en contrat de location meublée, la décoration et le choix des meubles jouent un rôle primordial. En effet, vous devez faire attention à ce que la décoration soit simple, épurée et surtout qu’elle ne dégage rien de personnel. Le locataire doit pouvoir se projeter.

 

💡Si vous louez en meublé, faites attention à la proportion des meubles. Ils ne doivent pas prendre trop d’espace dans les pièces et laisser suffisamment de place pour circuler aisément.

 

Que vous proposez votre investissement locatif en contrat de location vide ou meublée, vous pouvez néanmoins installer certains meubles dans le logement. En effet, vous pouvez ajouter des équipements pour augmenter le confort du futur habitant. Par exemple, vous pouvez installer un réfrigérateur, un lave-vaisselle, un lave-linge, etc. Ce ne sont pas des équipements à fournir obligatoirement, mais ils facilitent l’entrée du locataire dans les lieux.

 

Étape 3 : souhaitez la bienvenue

 

Parce que ce sont les petits gestes qui font la différence, préparer un bon accueil pour votre locataire peut vraiment changer la donne ! Vous pouvez laisser un simple petit mot de bienvenue, du chocolat ou une bouteille de champagne pour les plus ambitieux dans la cuisine le jour de la remise des clés. Ça ne vous ferait pas plaisir, vous ?

 

De plus, votre locataire ne connaît pas nécessairement les environs. Vous pouvez lui faciliter son arrivée en proposant un petit carnet, tel un guide du quartier. À l’intérieur, vous pouvez indiquer les bons plans, les adresses des supermarchés proches ou des restaurants, ainsi que les activités à faire dans la ville. Ce carnet peut être un vrai plus et surtout une épine en moins pour votre locataire !

 

Étape 3 : partez sur de bonnes bases

 

Pour une bonne relation sur le long terme, il est important de mettre les points sur les i dès le début pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Établissez dès le début les règles à respecter, comme :

✅La date du paiement du loyer et des charges à respecter chaque mois.

✅L’entretien des équipements déjà présents dans le logement loué.

✅S’assurer.

✅Respecter le voisinage et ne pas être à l’origine de tapages nocturnes.

✅Réparer les éventuelles dégradations au départ du locataire.

✅La restitution du dépôt de garantie.

 

Si vous souhaitez établir dès le début de votre relation une base de confiance avec votre locataire, Les Corsaires proposent une charte du bon locataire et une charte du bon propriétaire. En s’inscrivant, les deux parties s’engagent à respecter ladite charte et ainsi à suivre certaines règles.

 

Par exemple, le propriétaire s’engage à :

✅Respecter la variation de l’indice IRL pour la révision annuelle du loyer.

✅Respecter la grille de vétusté qui devra être signée par les deux parties, le cas échéant.

✅Louer un bien en bon état.

✅Réaliser les travaux et réparations à sa charge selon la loi.

✅Laisser le locataire aménager le bien selon sa volonté sans travaux de transformation.

 

Le locataire, quant à lui, s’engage notamment à :

✅Fournir les documents nécessaires pour étudier sa solvabilité.

✅Payer les loyers et les charges à la date prévue au contrat pour permettre au bailleur de toucher ses revenus locatifs.

✅Informer le propriétaire immédiatement en cas de soucis financiers pour trouver ensemble une solution.

✅Respecter le bien et le voisinage.

✅Ne pas séquestrer le dernier mois de loyer avant son départ.

 

Cette charte est signée pendant le processus d’inscription. Propriétaire, si vous êtes déjà membre Corsaire, vous pouvez inviter votre locataire à s’inscrire. Si vous souhaitez rejoindre Les Corsaires, cliquez ici.

 

Étape 4 : la communication, la clé d’une bonne relation

 

La base d’une bonne relation, c’est la communication. Vous devez échanger avec votre locataire et surtout vous montrer disponible. En effet, si votre locataire rencontre un problème dans le logement par exemple ou une difficulté financière, il doit savoir que vous serez là pour résoudre ensemble le problème. Un propriétaire peu disponible n’inspire pas confiance et n’incite pas le locataire à échanger avec celui-ci.

 

Votre locataire doit savoir qu’il peut vous dire les choses sans jugement ni conséquence. La clé d’une bonne relation est l’ouverture d’esprit et de chercher des solutions amiables. Il est préférable d’avoir un locataire qui a des problèmes financiers mais vous en parle pour que vous vous arrangiez ensemble, plutôt qu’un locataire qui ne règle simplement pas le loyer, n’est-ce pas ?

 

Du côté du locataire

 

Pour qu’une relation repose sur de bonnes bases, les efforts doivent être réciproques. Le locataire, quant à lui, doit s’engager à respecter certains points pour assurer une bonne relation avec son propriétaire.

 

Par exemple, le locataire s’engage à respecter le logement et ses équipements, à souscrire à une assurance habitation et à en délivrer une attestation au propriétaire et à régler le loyer et les charges à la date prévue dans le bail. Le locataire doit également s’engager à remettre le logement en bon état.

 

De plus, le locataire doit aussi faire l’effort d’échanger avec le propriétaire en cas de problème dans le bien ou de problèmes financiers qui ont un impact sur le paiement du loyer.

 

 

Suivez l'actualité des Corsaires !

Vous êtes bien inscrit à la Newsletter des Corsaires !