⏱ Temps de lecture : 8 minutes

Crédit immobilier : constituer son dossier de prêt 

 

 

Investir dans l’immobilier locatif fait rêver de nombreux français. Devenir propriétaire est prometteur : réduire ses impôts, générer un revenu stable, s’assurer une retraite paisible, … Comment ne pas être attiré ? 

 

Néanmoins, se lancer à l’abordage de ce statut n’est pas une décision à prendre à la légère. Avant de devenir bailleur de votre logement et de bénéficier d’un loyer régulier, il faut franchir certaines étapes. Et pour y arriver, vous devez vous armer de patience et de rigueur. 

 

Pour acquérir l’investissement immobilier de vos rêves, il faut tout d’abord obtenir un crédit immobilier auprès d’une banque. Pour cela, il faut constituer ce qu’on appelle un dossier de prêt. Ce dernier permet de convaincre la banque de la fiabilité de votre projet et de le financer.

 

Découvrez avec nous ce qu’il faut savoir sur le dossier de prêt : quels documents doivent le composer ? Sur quels critères la banque se base-t-elle pour prendre sa décision ?

 

Les documents qui doivent constituer le dossier de prêt

 

Pour obtenir un crédit immobilier, vous devez mettre toutes les chances de votre côté. Pour cela, en plus de fournir un dossier complet, celui-ci doit être d’une qualité irréprochable. Vous pouvez montrer votre sérieux avec une bonne présentation de votre dossier de prêt.  

 

Le dossier de prêt doit être constitué de deux types de documents :

  • Des documents personnels.
  • Des documents en rapport avec votre projet immobilier.

 

Les documents personnels

 

Dans votre dossier de prêt, vous devez apporter des justificatifs de votre identité, de vos revenus mais également de votre potentiel apport personnel et de vos éventuels emprunts existants.

 

Les justificatifs d’identité

Votre dossier doit présenter les justificatifs d’identité suivants :

  • Une pièce d’identité valide : carte nationale d’identité ou passeport.
  • Les justificatifs de votre situation familiale : contrat de mariage, certificat de pacs, livret de famille, jugement de divorce.
  • Un justificatif de domicile parmi : factures (eau, électricité ou gaz) de moins de 3 mois, un contrat de bail et la dernière quittance de loyer si vous êtes locataire, le dernier avis de taxe foncière si vous êtes propriétaire ou une attestation de la personne qui vous abrite si vous êtes logé gratuitement.

 

Les justificatifs de revenus

Pour que la banque puisse s’assurer de votre stabilité financière, votre dossier de prêt doit présenter les justificatifs de revenus suivants :

  • Les 3 dernières fiches de paie si vous êtes salarié.
  • Les 3 derniers bilans et extraits Kbis et statuts si vous êtes un travailleur non salarié ou gérant  de votre société.
  • Les 3 dernières déclarations n°2035 ou 2031 si vous êtes un professionnel libéral.
  • Les autres sources de revenus non professionnels : pension retraite, allocation familiale, caf, etc.
  • Les 3 derniers relevés de compte bancaire.
  • Les 2 derniers avis d’imposition.
  • Les justificatifs de revenus fonciers si vous êtes déjà propriétaire bailleur : formulaire de la déclaration n°2044, contrat de bail signé, etc. 

 

💡 Si vous avez réalisé des placements, vous pouvez apporter des documents en attestant. Cela démontre que vous êtes capable d’épargner et renforcera le sérieux de votre dossier.

 

Votre potentiel apport personnel 

Vous devez ajouter à votre demande de crédit immobilier tout document qui peut attester de votre apport personnel. Par exemple, vous pouvez présenter :

  • Un acte de donation ou de succession.
  • La preuve d’un déblocage d’un prêt épargne logement.
  • Un justificatif de prêt familial.

 

Vos éventuels emprunts existants

Si vous avez déjà réalisé un emprunt à la banque et qu’il est toujours en cours de remboursement, vous devez apporter les documents afférents à ces crédits (crédit à la consommation ou emprunt immobilier).

 

Les documents sur le projet immobilier

 

En plus de s’intéresser à la fiabilité de votre profil, la banque se penche également avec rigueur sur le potentiel de votre projet immobilier. 

 

Pour l’acquisition d’un logement ancien

Vous devez intégrer à votre dossier de prêt les documents suivants :

  • La promesse unilatérale ou le compromis de vente signé.
  • Les plans de rénovation, le cas échéant. 
  • Le dossier de diagnostics techniques.
  • Le titre de propriété et le(s) contrat(s) de prêt souscrits pour l’acquisition du logement actuel si vous vendez pour acheter.

 

Pour l’acquisition d’un logement neuf

Vous devez intégrer à votre dossier de prêt les documents suivants :

  • L’attestation de performance énergétique.
  • L’avant-contrat.
  • Les plans de construction.
  • Le titre de propriété et le(s) contrat(s) de prêt souscrits pour l’acquisition du logement actuel si vous vendez pour acheter.

 

Les critères d’évaluation de la banque

 

Pour déterminer si votre dossier est éligible au crédit immobilier, la banque va apporter son attention sur les points suivants :

  • Vos revenus et charges.
  • Votre situation professionnelle.
  • Votre apport personnel.
  • Les aides potentielles.
  • La durée du prêt. 
  • La pertinence du projet immobilier. 

 

Vos revenus et charges

Votre situation financière a beaucoup d’importance. Votre taux d’endettement et son reste à vivre attireront particulièrement l’attention de votre banque. Si vous êtes trop endetté ou que le reste à vivre est trop faible, vous risquez un refus de la banque.

 

Votre situation professionnelle

La banque sera plus apte à vous accorder votre prêt si votre situation professionnelle est stable. Notamment, les profils fonctionnaires et salariés en CDI sont davantage appréciés.

 

Votre apport personnel

Plus votre apport personnel est important et moins la banque prend de risques. Un apport personnel équivalant à 10% ou plus du prix d’achat vous fera marquer des points auprès de votre banque.

 

Les aides potentielles

Bénéficier du prêt à taux zéro représente un atout notable aux yeux de la banque. De plus, si vous bénéficiez d’un prêt à l’accession sociale tout en touchant des aides au logement, vous pouvez le préciser également dans votre dossier.

 

La durée du prêt

Vous pouvez allonger la durée de votre prêt pour en faciliter le remboursement. Cependant, cela augmentera le coût total des intérêts

 

La pertinence du projet immobilier

Pour convaincre la banque, le prix d’achat du bien immobilier doit être dans le marché. Également, vous pouvez jouer la carte de la future plus-value immobilière

 

« Revenus locatifs et défiscalisation immobilière »

Suivez l'actualité des Corsaires !

Vous êtes bien inscrit à la Newsletter des Corsaires !