⏱ Temps de lecture : 6 minutes

Guide pour vendre son bien immobilier

 

Le cycle de vie d’un propriétaire investisseur se distingue en plusieurs phases :

  • La phase de préparation : préparer son enveloppe budgétaire avec un partenaire financier, définir la localisation géographique, recherche d’un logement à acheter.
  • La phase de recherche et d’achat : visites, re-visites, validation du projet et achat du bien immobilier.
  • La phase de gestion du bien : trouver un locataire, entretenir le bien, faire des travaux, gérer les différentes situations. 
  • Et enfin, la phase de vente du bien : éventuellement dégager une plus-value en vendant son bien immobilier, quelques années plus tard, et réinvestir le montant de la vente dans un logement plus grand et donc avec des loyers plus importants. 

Généralement, on vend un investissement locatif pour racheter derrière. Mais avant de penser à racheter, il faut avant tout se concentrer sur la vente. Pour que cette dernière soit bien synonyme de plus-value, il est important de tout mettre en œuvre pour vendre au meilleur prix. 

Vendre un logement n’est pas quelque chose d’anodin. Vous devez chercher à  attirer de potentiels acheteurs. Une vente mal organisée peut avoir des conséquences financières défavorables pour vous. De plus, si vous ne concentrez pas assez d’effort à rendre l’appartement ou la maison suffisamment attrayants, vous risquez de perdre du temps.

Pour réussir la vente d’un bien, il faut procéder par étapes : 

  • Préparer la mise en vente. 
  • Attirer les potentiels acquéreurs. 
  • Connaître les démarches d’une vente immobilière.

Faites un zoom sur chacune de ces étapes et devenez un expert de la vente immobilière ! 

Préparer la mise en vente

Pour réussir sa vente, il faut d’abord s’organiser et la préparer en amont. Vous devez impérativement prendre certaines décisions et mener des démarches avant de publier la mise en vente : 

  • Déterminer à quel prix vous voulez vendre le logement. 
  • Prévoir l’impact fiscal qu’engendrerait cette vente.
  • Rassembler les différents documents utiles : règlement de copropriété, état descriptif de division, procès verbaux des AG, carnet d’entretien de l’immeuble, montant des charges courantes, des charges hors budget, dernier appel de charges, etc.
  • Organiser la réalisation des diagnostics immobiliers obligatoires pour vendre : découvrez tous les diagnostics obligatoires pour vendre dans notre article de blog dédié. 
  • Éventuellement, donner congé à son locataire pour vendre. (à télécharger juste à droite de cet article)

 

Attirer les potentiels acquéreurs

Cette étape est fondamentale pour réussir la vente de votre bien. Car sans acquéreurs, il n’y a pas de vente. 

Naturellement, il existe plusieurs méthodes pour rendre le bien immobilier particulièrement attirant pour les potentiels acquéreurs.

Le home staging 

Cette technique consiste en quelque sorte à vous mettre dans l’esprit d’un décorateur d’intérieur. 

L’objectif de la méthode est de mettre en valeur le bien avec une décoration actuelle et légère. Pour cela, neutralisez l’ambiance de l’appartement, en d’autres termes, retirez les effets personnels. En effet, cela permettra au visiteur de se projeter. 

Le home staging a également pour objectif de donner l’impression que l’appartement est plus grand ou plus lumineux simplement en choisissant les bons meubles, les bonnes tailles et les bonnes couleurs.

Évidemment, nous ne sommes pas tous nés avec une âme de décorateur ou décoratrice. Si vous avez des doutes ou que vous n’avez simplement pas le temps, il existe des entreprises spécialisées qui proposent des services de home staging !

💡 Le saviez-vous ? Un acquéreur sait s’il va acheter un bien ou non dans les 90 premières secondes d’une visite !

Réaliser des travaux

Ici on ne vous parle pas d’une technique secrète, mais de quelque chose de bien connu : les travaux de rénovation. 

Pour vendre un bien plus cher qu’on ne l’a acheté, ce dernier doit avoir été amélioré depuis. Vous pouvez réaliser des travaux de rénovation ou d’aménagement pour améliorer le bien, la qualité de vie qu’il promet. 

Par exemple, rénover la cuisine et/ou la salle de bains peut être une vraie valeur ajoutée dans votre vente. En effet, ce sont des pièces qui font généralement peur en termes de travaux. Proposer une cuisine équipée ou une salle de bains moderne rend votre bien largement plus attrayant.

Vous pouvez également miser sur des travaux de décoration en refaisant les murs ou les sols. Ne négligez pas le plafond !

Connaître les démarches

Vendre un bien immobilier implique de connaître les différentes démarches, notamment administratives :

    • La réception de l’offre d’achat : celle-ci doit indiquer le prix de l’achat, le moyen de financement du candidat, les caractéristiques du bien immobilier, la durée de validité de l’offre, les modalités de réponse et les clauses suspensives. Pour en savoir plus, découvrez notre article de blog
  • Le choix du notaire : il intervient tout au long du processus de vente. Pour en savoir plus sur son rôle, découvrez notre article de blog dédié. Deux options sont possibles :
      • soit chaque partie conserve son propre notaire.
      • soit les deux parties s’entendent sur le choix d’un notaire commun.
  • La signature de l’avant-contrat : Il doit comprendre les informations relatives aux parties à l’acte, au bien immobilier concerné, à la vente et les clauses suspensives. Pour en savoir plus, découvrez notre article de blog. Généralement, il est rédigé par le notaire ou par une agence immobilière. Il en existe 2 types :
      • Le compromis de vente
      • La promesse unilatérale de vente.
  • La signature de l’acte de vente : c’est l’étape finale du processus. Ce document comprend les coordonnées des deux parties, la description du logement, le dossier des diagnostics immobiliers et le prix de vente convenu. Pour en savoir plus, découvrez notre article de blog

💡 À savoir : Les frais de notaire sont d’environ 7 à 8% du prix de la transaction pour un logement ancien et entre 2 à 3% du prix d’un logement neuf. 

Modèle de lettre : donner congé à son locataire pour vendre

Suivez l'actualité des Corsaires !

Vous êtes bien inscrit à la Newsletter des Corsaires !