⏱ Temps de lecture : 6 minutes

Réussir la visite de son logement pour le vendre

Vous avez pris la décision de mettre en vente votre logement et venez tout juste de publier votre annonce immobilière sur les réseaux. Si votre logement est bien situé, avec un prix de marché et mis en valeur avec des photos attrayantes, préparez-vous à recevoir vos premiers appels pour organiser des visites !

Vous trouverez dans l’article ci-dessous nos recommandations pour aborder sereinement cette étape cruciale de la visite immobilière et ainsi transformer la visite en vente !

La sélection des candidats acquéreurs

Vous allez certainement être contacté par de nombreux candidats acquéreurs. Aussi, il est important de déterminer quels sont les candidats acquéreurs sérieux de ceux qui souhaitent faire des visites de plaisance. 

Côté acquéreur

Il est important de valider dès le départ que votre logement correspond aux attentes de ce potentiel acquéreur (superficie du logement, style ancien ou plutôt moderne, étage, avec ou sans ascenseur, particularités, …). Cela permet de s’assurer “sur le papier” que le candidat acquéreur pourrait être séduit par votre bien. 

Côté vendeur : 

Il est essentiel de vous assurer autant que possible que le candidat acquéreur est en capacité financière d’acheter votre logement. Sans vous montrer intrusif, vous pouvez d’ores et déjà prendre la tendance en lui demandant s’il a déjà validé son financement auprès d’un organisme bancaire ? Et si le financement validé prend en considération un budget supplémentaire pour d’éventuels travaux ? 

Ce temps de communication entre vous et le visiteur permet d’éviter toute perte de temps, tant pour lui, que pour vous en organisant une visite inutile. En effet, rien ne sert d’enchaîner les visites de manière fastidieuse, pendant des heures et des heures. Cette communication en amont vous permettra autant que possible d’éviter les visites avec des touristes totalement désintéressés. Et ainsi de consacrer votre temps aux acquéreurs sérieux. 

Les documents à préparer

Au cours des visites que vous organiserez, il est fort probable que le candidat acquéreur vous interroge sur plusieurs points, aussi bien techniques que financiers. Aussi, nous vous conseillons fortement de vous préparer à répondre aux différentes interrogations, et notamment celles ci-après. 

Les aspects techniques. 

  • Superficie du logement et des différentes pièces. 
  • Informations sur les diagnostics (amiante, plomb, électricité, gaz, …)
  • Type de chauffage (individuel ou collectif, et énergie utilisée : gaz, électrique, …)
  • Type de fenêtres (simple vitrage, double, …)

Les aspects financiers. 

  • Les charges mensuelles de copropriété.
  • Le montant prévisionnel des travaux à venir (par exemple, si un ravalement de façade est en cours de discussion). 
  • Le montant de la taxe foncière. 

La préparation du logement pour la visite

Généralement, le candidat acquéreur sait s’il achètera le bien ou non au bout des 30 premières secondes de la visite. Il est donc essentiel d’optimiser la visite dès le début. 

Voici quelques conseils pour permettre à l’acquéreur de se projeter dans le logement dès les premiers instants : 

  • Aérer votre logement avant son arrivée afin d’enlever toute odeur qui pourrait être gênante. 
  • Dépersonnaliser le logement. Dans la mesure du possible, il est toujours conseillé d’enlever au maximum les effets trop personnels.
  • Ranger et organiser les pièces. Il est essentiel que l’acquéreur puisse prendre la pleine mesure des volumes du logement. Si ce dernier est en désordre, il pourrait laisser penser qu’il n’y a pas suffisamment de rangements. 

A quelle heure organiser la visite ? 

Dans la mesure du possible, nous vous conseillons d’organiser les visites aux heures de la journée qui mettent votre bien le plus en valeur. Vous pouvez par exemple privilégier les visites le matin si le bien est exposé à l’Est, afin de bénéficier des rayons de soleil qui rentrent dans les pièces. Ou privilégier des horaires en journée si la rue devant votre immeuble est passante en fin de journée. 

Il ne s’agit pas de dissimuler des éléments à votre acquéreur, mais simplement de présenter votre logement sous son meilleur jour.  

Quelle attitude adopter pendant la visite ?

Vos premiers échanges avec votre candidat acquéreur par téléphone vous auront permis de déterminer le projet d’achat de celui-ci. S’il s’agit d’un primo acquéreur, il aura besoin de sentir qu’il pourrait s’installer dans le logement et s’y plaire. S’il s’agit d’un investisseur, il souhaitera plus particulièrement s’assurer du rendement locatif du logement (montant du loyer escompté, charges financières, …).

Pendant toute la visite, il est important d’être présent aux côtés du candidat acquéreur afin de pouvoir répondre à ses interrogations. Pour autant, il est essentiel de ne pas se montrer oppressant. Aussi, nous vous conseillons de lui laisser la liberté de se déplacer dans le logement comme bon lui semble. 

S’agissant plus particulièrement des questions de votre candidat acquéreur, il est important de leur apporter des réponses précises et surtout honnêtes. En effet, rien ne sert de vouloir dissimuler des informations à votre acquéreur, cela pourrait nuire au bon déroulé de la vente, le cas échéant. 

💡Et si vous faisiez des travaux avant d’organiser des visites ? 

 

S’il y a deux pièces qui doivent impérativement faire l’objet de toute votre attention : ce sont la salle de bains et la cuisine ! Ce sont les pièces qui peuvent déclencher un véritable coup de coeur auprès de votre candidat acquéreur. 

Aussi, si nécessaire, n’hésitez pas à changer quelques éléments pour les rafraîchir (changer un meuble, moderniser le plan de travail, etc …)

 

D’une manière générale, présenter votre logement parfaitement propre et éventuellement avec une nouvelle peinture pour un peu de rafraîchissement, permettra sans aucun doute de trouver facilement et rapidement un acquéreur avec qui signer un compromis de vente !

Livre blanc : réussir son premier achat immobilier

Suivez l'actualité des Corsaires !

Vous êtes bien inscrit à la Newsletter des Corsaires !