Comment bien choisir un artisan en 5 étapes

⏱ Temps de lecture : 5 minutes

L’artisan est littéralement un acteur incontournable dans l’investissement immobilier et dans la gestion d’un bien immobilier. En effet, il vient toujours un moment où faire appel à un artisan est nécessaire. Que ce soit pour réparer une fuite ou repeindre les murs, l’entretien d’un logement entraîne souvent l’intervention d’un professionnel.

Trouver un artisan de confiance peut être un véritable parcours du combattant. Le marché ne manque pas de professionnels ! Choisir un bon artisan est essentiel pour être serein lorsqu’on organise des travaux de rénovation. En effet, un artisan qui manque de sérieux ou de compétence peut engendrer de véritables problèmes qui peuvent provoquer de lourdes conséquences.

Au programme aujourd’hui, découvrez comment choisir un artisan pour s’assurer des travaux réussis en suivant nos 5 étapes.

Sommaire

S’assurer que l’artisan est compétent

S’assurer que l’artisan est sérieux

Les assurances que doit posséder l’artisan

Demander le bon nombre de devis

Artisan labellisé ou pas ?

Étape 1 : s’assurer que l’artisan est compétent

 

Tout d’abord, il est essentiel de vérifier que l’artisan possède de bonnes compétences. Pour ce faire, nous vous recommandons de regarder les réalisations qu’il a déjà réalisées. Vous pouvez les trouver soit sur son site internet, ou s’il n’en a pas, sur ses réseaux sociaux. S’il ne possède ni l’un ni l’autre, vous pouvez directement lui demander s’il peut vous communiquer des photos de chantiers qu’il a réalisés. Cela vous permettra d’avoir une vision sur ses compétences. Vous pouvez également lui demander s’il peut vous partager les contacts de ses anciens clients pour avoir un retour direct.

Comme vous pouvez l’imaginer, si malgré tous ces moyens là, vous ne trouvez aucune preuve d’anciens travaux réalisés par cet artisan, nous vous conseillons de poursuivre vos recherches.

Bon à savoir : les meilleurs artisans sont généralement ceux que votre entourage vous conseille. Également, vous pouvez gratuitement accéder à notre base de données alimentée par d’autres propriétaires immobiliers sur notre plateforme (inscription et utilisation 100% gratuits !)

Étape 2 : s’assurer que l’artisan est sérieux


Choisir un artisan, c’est avant tout s’assurer qu’il s’agisse d’un professionnel sérieux et rigoureux. Pour cela, nous vous conseillons de vous assurer que l’artisan est immatriculé au répertoire des métiers. Si l’artisan est bien immatriculé, alors vous verrez un numéro apparaître sur ses devis et ses cartes de visites.

Dans le cas où vous faites appel à une entreprise, alors vous devez vérifier qu’elle dispose bel et bien d’un numéro SIRET.

Dans le cas où l’artisan est auto-entrepreneur, il devra également présenter un numéro SIRET sur ses devis ainsi qu’un numéro d’immatriculation au répertoire des métiers.

Vous pouvez vous renseigner sur la formation. En général, un bon artisan a réalisé un CAP, un BP ou un titre équivalent. Néanmoins, les diplômes ne veulent pas tout dire et il est tout à fait possible de trouver un artisan professionnel et efficace sans diplôme. Dans ce cas, fiez vous davantage à son expérience et ses réalisations !

Étape 3 : connaître les assurances que doit présenter l’artisan


Tout artisan est légalement tenu de présenter à sa clientèle sous simple demande certaines assurances, et notamment :

  • L’assurance responsabilité civile professionnelle . Cette dernière permet de couvrir les dommages causés par une erreur de l’artisan, mais également les fautes commises pendant les travaux.
  • La garantie de parfait achèvement . Cette assurance couvre les désordres et défauts de conformité pendant la première année qui suit la réception des travaux.
  • La garantie décennale . Celle-ci est souscrite seulement pour les travaux de gros-oeuvre. Elle couvre les dommages observés une fois les travaux terminés, et ce, sur une durée de 10 ans.
  • La garantie du délai de livraison . Cette dernière vous permet d’être remboursé dans le cas où les dates de début et de fin des travaux prévus ne sont pas respectées.
  • Ces assurances sont essentielles pour éviter de longues procédures judiciaires et des démarches pénibles.

    Au moindre doute sur l’assurance, n’hésitez pas à la contacter ou vérifier sa réputation. Cherchez les garanties qu’elle propose sur son site internet et posez la question à l’artisan.

    Étape 4 : demander la bonne quantité de devis


    C’est la grande question : combien de devis faut-il demander pour choisir un artisan ? Un seul ne suffit pas et dix c’est un peu trop ! Si vous ne demandez qu’un devis, vous n’aurez aucun élément de comparaison. Si vous en demandez dix, vous en aurez trop et serez vite perdu ! Nous vous recommandons de faire réaliser trois devis pour choisir votre artisan. De plus, la précision et la forme donnée au devis peut aussi vous donner un aperçu sur le sérieux de l’artisan.

    Étape 5 : artisan labellisé ou pas ?

     

    Pour réaliser certains travaux, il est plus judicieux de choisir un artisan qui possède des certifications ou des labellisations. Depuis le 1er juillet 2014, vous devez obligatoirement passer par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) pour bénéficier de crédits d’impôt sur vos travaux d’économie d’énergie.

    Certaines qualifications justifient l’expertise de l’artisan dans un domaine. De plus, elles permettent de rassurer sur le service après-vente si l’artisan rencontre un problème avec les réglages, le matériel ou tout autre problème technique.

    Fiche pratique : les procédures en cas de retard de paiement

    Suivez l'actualité des Corsaires !

    Vous êtes bien inscrit à la Newsletter des Corsaires !